Châssis flottants (très) grands formats

Nous sommes particulièrement spécialisés dans les châssis de très grand format que nous fabriquons couramment.
Ainsi nous avons réalisé des châssis jusqu’à 12 m de longueur.
Certains de ces châssis sont équipés avec des mécanismes de tension automatique.

Les châssis grand format sont toujours réalisés en structure aluminium et tapées périmétriques en bois.

Délai de fabrication de 10 à 12 semaines

Description

Notion de TRÈS GRAND FORMAT (TGF)
Chassitech considère généralement comme tels les châssis de plus de 6 m (dans au moins une de leurs dimensions)
Certaines œuvres comme des Dioramas peuvent atteindre ou dépasser des dimensions de 20 x 60 m.
Dans ces cas -même si nous sommes parfois questionnés sur la faisabilité- la solution des châssis est abandonnée au profit d’une présentation murale plus conforme à la présentation originaleProblématiques des TRÈS GRANDS FORMATS

Des problèmes de traction sur les fibres de la toile en zone haute du tableau sont récurrents. Ils nécessitent souvent l’emploi de toiles de doublage en renfort. Ces problèmes sont aggravés pour les peintures de plafond (effet de “ventre”)
La fragilité est parfois telle que des châssis à tension auto-régulée sont requis .

Le problème principal demeure celui de la manipulation.
Pour faciliter les opérations de retournement pendant leur restauration ou simplement pour faciliter leur accrochage, Chassitech a conçu et développé une gamme de châssis à structure aluminium. Ces châssis sont en moyenne 3 fois moins lourds que les châssis en bois du 19ème siècle qui atteignent parfois la tonne avec leur cadre.

Une des autres spécificités des TGF est la difficulté de leur mise en place en raison de leur poids incompatible avec les quincailleries usuelles. Des solutions de grosses tringles métalliques parfois inesthétiques, carrées ou rectangulaires, ont été créées en remplacement des grosses ferrures antiques.
Pour améliorer la mise en place et l’accrochage, Chassitech a conçu au début des années 2000 une gamme de suspensions par câbles beaucoup plus discrètes.
Parallèlement des systèmes de pattes d’accrochage réglables ont été mis au point.
Ces suspensions, à l’origine utilisées dans l’industrie, sont sûres et certifiées pour cet usage avec des coefficients de sécurité généralement de 5 mais pouvant atteindre 10 pour certaines configurations comme par exemple les toiles plafonnantes positionnées directement au dessus du public (la charge admise est 10 fois moindre que la charge de rupture).
Conservation en réserves : les TGF sont généralement décloués des châssis et roulés sur des cylindres de grand diamètre.

Exemple de montage d’une toile sur un châssis NEC80.

Vous aimerez peut-être aussi…